Comment choisir sa première voiture ?

Quel type de voiture acheter ? Il s’agit d’une question très difficile, mais nous allons essayer de vous aider à y répondre. Nous avons préparé un ensemble de règles universelles qui faciliteront le choix et vous aideront à prendre une décision rationnelle.

N’achetez pas pour la frime

La première règle ne s’applique pas seulement à l’achat d’une voiture. Achetez pour vous-même, pour vos besoins. Choisir une voiture pour frimer, pour montrer que l’on est meilleur, que l’on a quelque chose de plus, est un moyen simple de s’exposer à des dépenses inutiles et même à des problèmes financiers. Une voiture doit être faite sur mesure. Adapté à vos besoins et à votre situation. Acheter pour la frime est un trait de caractère des personnes qui se soucient trop de l’opinion des autres. Et nous sommes les seuls à savoir ce que nous sommes vraiment.

La décision d’achat doit être fondée sur des besoins définis. Ceux-ci peuvent être définis de différentes manières, comme quel crédit pour acheter une voiture ?

N’achetez pas sur la base d’émotions

La deuxième règle est également assez universelle. Les émotions ne sont pas propices à des achats judicieux. Bien sûr, il y a parfois des offres dont nous sommes sûrs qu’elles sont une bonne affaire et nous savons simplement ce que nous voulons obtenir. Mais il arrive généralement que les émotions se déclenchent lorsque cela nous dérange le plus. La décision d’acheter une voiture doit être réfléchie calmement, sans précipitation. Les émotions interfèrent avec la raison.

Faites un tour dans la voiture que vous souhaitez acheter

C’est étonnant, mais il y a encore beaucoup de gens qui n’essaient même pas de conduire la voiture qu’ils veulent acheter. Cela s’applique aussi bien aux voitures neuves qu’aux voitures d’occasion ! Et pourtant, un court séjour au volant seul, sans conduite, ne vous dira pas grand-chose sur votre future acquisition. Le fait qu’une voiture neuve sente le neuf et saute comme une balle sur les nids de poule jusqu’à ce que les joints tombent a surpris plus d’un acheteur. Parce que, mesdames, le journal a parlé de « bonnes sensations sur la route » et de « direction précise ». Eh bien, et « le voisin en a un aussi ». Il est préférable de comparer les voitures sur la même route que vous connaissez.

Il peut y avoir bien d’autres surprises après l’achat – et des surprises désagréables. Un essai routier est donc obligatoire. Si la voiture est neuve, aussi proche du neuf que possible. S’il est utilisé, ce trajet peut être combiné avec une visite chez un mécanicien qui examinera la voiture et suggérera ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter.

Une voiture est une dépense et un engagement

Lorsque vous achetez une voiture, il est bon de se rappeler qu’il ne s’agit pas d’une dépense unique. C’est pourquoi vous devez ajouter au coût d’achat les frais d’entretien, de carburant et d’assurance. Il est surprenant de voir combien de personnes sont surprises par des dépenses ultérieures ou des entretiens coûteux. Dans le cas des voitures neuves, les coûts peuvent être calculés très précisément, et les constructeurs ajoutent souvent au prix d’achat des offres promotionnelles de ces services.